article crée le 20/11/2019, dernière modification le 06/02/2020

Accompagner les employeurs publics au recrutement, le savoir-faire des Cap emploi Franciliens.

Retour sur la mise en place d’une solution innovante pour les établissements d’enseignement supérieur franciliens

Le partenariat historique entre Cap emploi et ces employeurs publics a mis en avant deux constats.

D’une part, les établissements d’enseignement supérieur accompagnés par Cap emploi sur leur OETH soulignaient l’écart entre les profils proposés et les exigences des postes, notamment sur le corps des adjoints administratifs en service de scolarité.

D’autre part, chaque année, ces employeurs proposaient de nouvelles opportunités pour des demandeurs d’emploi qui s’orientaient vers les métiers de l’assistanat et de la gestion, fonctions majoritairement visées parmi les publics accompagnés par les Cap emploi.

Pour répondre à ces deux constats, Cap emploi 75 a initié et piloté une action spécifique, sur-mesure et adaptée. Il s’agit d’accompagner la montée en compétences vers un métier porteur et en même temps d’amplifier les recrutements de personnes en situation de handicap au sein des établissements d’enseignement supérieur d’Ile de France.

Ce projet a mobilisé l’ensemble des Cap emploi franciliens et particulièrement les huit chargés de mission dédiés aux conseils auprès des employeurs publics.

Ingénierie du projet La réussite du projet nécessite la mise en place d’une ingénierie avec plusieurs étapes et la mobilisation de différents acteurs :  Le travail sur le contenu pédagogique avec le centre de formation visant à la prise en compte des besoins spécifiques de l’employeur, la complémentarité entre apport théorique et période en entreprise et l’accompagnement spécifique des stagiaires pendant la formation. Le programme pédagogique a été co-construit avec le GRETA M2S.

 La mobilisation des employeurs : 8 établissements d’enseignement supérieur impliqués dans l’action : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Universités Paris 8, Universités Paris 10, Université Paris 13, CNAM, INSHEA, Science Po, UPEC Paris Créteil.

 La recherche de financeurs : 3 financeurs ont soutenu le projet : Pôle emploi (dispositif AIF), la Mairie de Paris et l’Agefiph.

 La sélection des candidats : 80 personnes présélectionnées auxquelles a été proposée cette opportunité - 30 personnes ont participé aux 2 étapes de sélection (les employeurs ont été impliqués dans la sélection des stagiaires accueillis) - 15 candidats ont été retenus - 11 ont suivi la formation dans son intégralité

Un projet gagnant !

Les résultats de la promotion 2019 sont très satisfaisants.  Près de 100% de retour à l’emploi (10 personnes sur 11 – 1 personne a souhaité prioriser sa recherche vers un autre métier/secteur).  70% ont trouvé un emploi sur le poste de gestionnaire de scolarité (7 personnes en emploi sur 10 dont 5 personnes ont été recrutées par les employeurs qui les ont accueillis en stage).

Des stagiaires, on retient que :  100% des participants estiment que les connaissances apportées étaient très bien ou bien,  90% estiment que cette formation leur a permis d’atteindre leurs objectifs professionnels.

Les Universités ont apprécié :  l’organisation et la modalité de sélection des candidats,  l’implication du/de la stagiaire,  la mutualisation des pratiques et le partenariat inter-employeurs,  l’action a également permis de sensibiliser les opérationnels par l’accueil d’un stagiaire en situation de handicap.

Ce projet a été récompensé par le « Prix de l’inclusion des personnes en situation de handicap au sein des employeurs de la Fonction Publique » dans la catégorie « Le recrutement et l’insertion », remis par le Comité des Employeurs Publics (COMEP) présidé par le Préfet de Région Michel Cadot.

Souhaitons que la mise en avant de cette initiative régionale incite les autres employeurs publics à agir ou innover en matière de politique handicap !

Les Cap emploi sont prêts à décliner leur savoir-faire et à vous accompagner sur vos projets !


Les partenariats